Actualités

ETATS GÉNÉRAUX DE L’ALIMENTATION

ETATS GÉNÉRAUX DE L’ALIMENTATION : POUR LA BOUCHERIE, IL EST URGENT DE FAIRE VITE.

Jeudi 20 juillet seront lancés les Etats généraux de l’alimentation, voulus par le Président de la République. La CFBCT, qui représente les 18 000 artisans bouchers-charcutiers de France, sera force de proposition dans les ateliers auxquels elle participera.
L’élevage traditionnel et le commerce de proximité souffrent comme peut être jamais dans leur histoire. Avec la disparition de milliers d’exploitations agricoles et le phénomène de désertification commerciale des centres-villes et villages, ce sont des milliers d’emplois qui disparaissent et sont menacés. Face à la crise sans précédent de ces deux fleurons de notre économie et de notre culture, il est urgent de trouver des solutions.
Le monde de l’alimentation est à un tournant historique. Ces Etats généraux représentent donc un espoir, une opportunité à ne pas laisser s’échapper. Attention à ne pas rester sur le même mauvais chemin et à céder aux habituelles sirènes du « toujours plus ».
Depuis toujours, les artisans bouchers sont les partenaires privilégiés des éleveurs qu’ils rémunèrent, contrairement à d’autres, au « juste prix ». Les deux professions entretiennent une relation « gagnant-gagnant ». Au cœur du commerce équitable, les bouchers-charcutiers sont le maillon indispensable du circuit alimentaire de proximité.
A tort, les gouvernements successifs ont préféré écouter la Grande Distribution et les industries agroalimentaires plutôt que l’Artisanat. Les producteurs, les artisans et les consommateurs en payent aujourd’hui le prix.
Les 18 000 artisans bouchers-charcutiers appellent donc les parties prenantes de ces Etats généraux de l’alimentation, ainsi que le Président de la République et le Gouvernement à prendre des décisions courageuses. Il est urgent de faire vite…

ESPACE PRO